Savez-vous ce qu’est la peur de l’engagement et comment y faire face ?

peur de l'engagement

Nous savons que la peur de l’engagementpeut être un problème sérieux pour de nombreuses personnes et couples aujourd’hui. Loin d’être un cliché, il s’agit d’un phénomène psychologiquement complexe avec différentes couches de lectures.

En fait, elle peut être une pierre d’achoppement pour de nombreuses relations. Et un sentiment légitime que nous devrions respecter. C’est pourquoi il convient de s’arrêter pour l’analyser afin de la comprendre en profondeur.

En quoi consiste la peur de l’engagement ?

Nous pouvons nous en tenir à la définition de Sternberg et comprendre l’engagement comme le désir de maintenir l’amour et une relation avec une autre personne. Par conséquent, la peur de l’engagement est l’inquiétude de perdre cette situation.



La première étape consiste à comprendre la peur : de quoi avez-vous peur et pourquoi ? C’est un sentiment très humain et animal. Il s’agit d’une réponse évolutive et adaptative à certains dangers ou risques auxquels vous pouvez être exposé.



La peur et l’anxiété sont directement influencées par notre façon de penser, par la manière dont nous abordons les situations. Dans ce cas, il s’agit de quelque chose qui vit dans notre tête et qui peut conditionner nos attitudes. Et aussi la façon dont nous nous comprenons et dont nous comprenons notre partenaire.



Donc, si c’est un mécanisme de défense et que c’est dans votre propre tête, comment fonctionne la peur de l’engagement ? Dans de nombreuses situations, il s’agit d’une barrière pour prévenir les dommages futurs. C’est une façon de se protéger de la déception, de l’abandon ou de tout autre type de sentiments négatifs qu’une relation défectueuse peut apporter.



Il se manifeste par des doutes, des contradictions et un fort malaise émotionnel. Cela peut évidemment avoir un effet profond sur votre relation. Et même si elle est relativement courante, cela n’enlève rien à son importance ni à la nécessité d’y travailler.

Quelles en sont les causes de la peur de l’engagement ?

les causes de la peur de l’engagement

Comme nous l’avons noté, il s’agit en grande partie d’un conflit mental interne. Cela signifie qu’une grande partie de cette peur ou de cette panique est dans votre tête. C’est pourquoi les causes sont souvent à rechercher dans votre propre intimité et dans votre passé.



Voici quelques-unes des raisons les plus courantes :



  • Une rupture antérieure mal cicatrisée. En d’autres termes, un conflit amoureux antérieur qui a fini par vous blesser d’une manière ou d’une autre. Et que vous n’avez pas été en mesure de corriger ou de guérir.
  • Les relations compliquées précédentes. Il est assez fréquent qu’après des histoires d’amour tortueuses, difficiles et toxiques, on ait peur de s’engager à nouveau. Le mécanisme de défense est activé pour éviter de revivre une situation qui nous a causé de l’inconfort et de la douleur.

Vous pouvez avoir l’impression que ce partenaire n’est pas fait pour vous. Vous pouvez percevoir, à un niveau inconscient, que cette personne n’est pas celle que vous devriez fréquenter. Il est très fréquent qu’une situation de ce type débouche directement sur une angoisse de l’engagement.

Vous pouvez ne pas vous sentir capable de faire le grand saut, ou vous pouvez vous sentir prêt. Êtes-vous trop jeune, étiez-vous à l’aise dans la solitude, ou pensez-vous que vous vous précipitez dans les choses ? Souvent, vous refusez de vous engager simplement parce que vous n’avez pas encore développé un lien assez fort ou assez étroit.

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas qu’une seule raison, et elle n’est pas toujours justifiée par un appel au passé. Les doutes sur le présent ou l’avenir sont également légitimes et sont souvent très présents dans ces décisions.

Quels sont les symptômes de la peur de s’engager ?

Cela vous arrive-t-il ? Comment l’identifier ? Les symptômes suivants peuvent être des indices importants :



  • Vous avez du mal à décider de votre avenir en tant que couple. C’est-à-dire, si vous allez vivre ensemble, emménager, vous marier… Tout cela vous remplit d’incertitude.
  • Vous ressentez une inquiétude constante. Vous vous demandez sans cesse si quelque chose ne va pas, si c’est toujours pareil qu’avant ou si vous avez un avenir.
  • Vous ne voyez aucune forme de stabilité. Et vous commencez même à tenir l’autre personne pour responsable et à lui faire porter le chapeau.
  • Vous avez du mal à contrôler et à réguler vos émotions. Elles fonctionnent comme un tourbillon intérieur que vous ne savez pas comment gérer. Et cela se remarque dans votre relation, où vous vous fâchez de plus en plus souvent pour des broutilles.
  • Votre communication commence à devenir nuisible ou toxique. Vous ne vous dites pas des choses pour essayer d’améliorer la situation. Au lieu de cela, vous tombez dans une dynamique visant à punir ou à blesser l’autre.
  • Vous évitez de faire quoi que ce soit avec votre partenaire. Ainsi, lorsque vous devez faire quelque chose, vous préférez le faire seul plutôt qu’à plusieurs.
  • Vous avez l’impression que votre relation porte atteinte à votre liberté ou à votre autonomie. Et vous le voyez comme un affront ou une attaque contre votre indépendance.

Si vous vous êtes identifié à un ou plusieurs des symptômes que nous avons décrits, alors vous traversez probablement un processus de peur de l’engagement. Voulez-vous inverser cette situation ?

Comment surmonter la peur de l’engagement ?

introspection pour la phobie de l'engagement

Sans aucun doute, ce n’est pas une chose facile à gérer. Et il n’y a pas de solution miracle. Selon la cause, vous aurez une façon ou une autre de la traiter. Mais cela peut vous aider à mettre en pratique ces conseils pour éviter les moments d’angoisse et de peur.

  • Valorisez consciemment tout le bien que la relation vous apporte. Vous pouvez être tellement fixé sur les choses négatives ou effrayantes que vous êtes incapable de voir les choses positives qui existent aussi. Essayez d’y prêter attention.
  • Expliquez vos sentiments à votre partenaire. Par exemple, la peur de l’abandon. Parlez ouvertement de ce que vous ressentez à ce sujet.
  • Travaillez sur votre estime de soi. Cela peut être une partie importante du problème que vous rencontrez.
  • Comprenez que les mauvaises pensées sont quelque chose qui a surgi dans votre tête et qu’elles ne correspondent pas nécessairement à la relation que vous vivez.

Conclusion sur la peur de l’engagement

Nous avons évoqué quelques conseils qui pourront vous être utiles. La peur de l’engagement et la façon de la gérer ne sont pas toujours évidentes ou faciles à résoudre. Vous aurez surtout besoin d’une bonne dose d’introspection et de communication avec votre partenaire pour passer le cap.

Dans tous les cas, la phobie de l’engagement est relativement courante. Mais cela ne signifie pas que vous devez laisser cela gâcher votre relation actuelle. Si vous pensez qu’elle en vaut la peine, il est essentiel de la combattre et d’œuvrer à la résolution de sa cause ultime.