Vaincre la timidité grâce à ces 7 conseils clés

comment vaincre la timidité

La timidité peut devenir un problème sérieux pour un grand nombre de personnes. Dans les cas extrêmes, elle peut même conduire à l’anxiété sociale et à l’isolement. Si vous vous trouvez dans cette situation, lisez ce qui suit. Surmontez votre timidité grâce à ces conseils et apprenez à éliminer définitivement ce fardeau de votre vie.

Qu’est-ce que la timidité et comment la vaincre ?

Selon l’Académie royale espagnole, une personne timide est une personne « craintive, timorée, réticente et qui a le cœur court« . Cependant, des auteurs tels que Paul Pikonis définissent la timidité comme une « tendance à éviter les interactions sociales et à ne pas participer de manière appropriée aux situations sociales« . De cette façon, il le relie davantage à une insécurité latente et à une gêne face à la possibilité de faire une erreur.

D’autres, comme Philip Zimbardo et Shirley Radl, soulignent qu’il s’agit d’un « mécanisme de défense qui permet à la personne d’évaluer les nouvelles situations par une attitude prudente afin de réagir de manière appropriée« .

En d’autres termes, cette caractéristique ne doit pas nécessairement constituer un véritable problème en soi. Ce n’est que lorsqu’elle devient un obstacle et interfère avec notre vie quotidienne qu’elle peut même devenir une pathologie qui doit être traitée.

Le spécialiste des neurosciences J. R. Alonso explique que « stigmatiser la timidité, comme tout autre trait qui construit notre identité, est injuste et peut provoquer une souffrance inutile« . Il insiste également sur le fait qu’il faut l’affronter avec la volonté de la surmonter si elle arrive au point de limiter la personne. Dès qu’il devient une difficulté pour atteindre les objectifs, il faut s’en occuper.

Vaincre la timidité grâce à ces conseils

personne timide

Sans nous attarder sur les causes de la timidité, qui sont nombreuses et variées, nous allons voir comment vaincre la timidité. Il est nécessaire de commencer par une prédisposition à affronter les peurs et les situations qui peuvent nous mettre dans l’embarras. À partir de ce moment-là, tout peut être un jeu d’enfant !

Se comprendre et ne pas se juger

Selon les données fournies par l’Organisation mondiale de la santé, 13,3 % des personnes dans le monde souffrent de timidité à des divers degrés. En d’autres termes : vous n’êtes pas seul dans cette situation. Vous devez chercher à vous comprendre et à vous accepter. Avant tout, il est important que vous cessiez de vous juger sévèrement pour vos traits de caractère.

Être timide n’est pas une mauvaise chose en soi, et c’est une caractéristique qui peut s’améliorer avec le temps. Ne vous culpabilisez pas psychologiquement de rencontrer des difficultés à gérer les situations sociales, et concentrez-vous sur vos progrès.

Essayez de dépasser vos limites petit à petit

Les chemins se créent pas à pas et coup par coup, comme l’a si bien dit Antonio Machado. Il est inutile d’essayer d’affronter les circonstances qui vous embarrassent le plus pendant les premiers jours ou les premières semaines. Allez-y petit à petit, avec des situations que vous sentez que vous pouvez contrôler.

Par exemple, vous pouvez commencer par les activités quotidiennes qui vous mettent mal à l’aise et que vous essayez d’éviter. Comme saluer ses voisins ou commander quelque chose de spécial dans un restaurant. N’en faites pas trop, mais n’évitez pas non plus ces situations.

S’entraîner avec des personnes proches de vous pour éviter la gêne

Comme pour le conseil précédent, essayez de commencer dans un environnement sûr. Il peut s’agir de la famille ou des amis. Il servira de pratique pour voir comment vous pouvez transposer ce que vous apprenez dans différents contextes. De plus, vous saurez à l’avance que personne ne vous jugera, ce qui réduira considérablement votre insécurité.

Les réunions de personnes : un terrain d’essai

Après avoir répété avec des personnes de votre entourage, essayez d’aller plus loin. Rencontrez des personnes avec lesquelles vous n’avez pas l’impression d’être familier, comme des collègues de travail ou des camarades de classe. Et essayez !

Laissez tomber cette peur, laissez tomber ces craintes, et ayez des conversations simples. Vous verrez que c’est la clé pour vaincre la timidité : la simplicité. Petit à petit, vous irez de plus en plus loin, et vous vous sentirez plus à l’aise.

Les thèmes clés : vos meilleurs alliés

Pour vous aider, vous pouvez rechercher certains sujets clés qui vous ouvriront des portes. Il ne s’agit pas de préparer des conversations entières dans votre esprit. Il s’agit plutôt de trouver certaines idées qui, selon vous, peuvent vous aider à éviter ces silences gênants et tendus.

Parler de séries, de films, de livres ou d’événements sportifs est très utile à cet égard. Pensez à des choses sur lesquelles tout le monde a une opinion, et qui sont intéressantes.

Ne cherchez pas à vous faire accepter socialement

L’un des problèmes de la socialisation est peut-être de chercher à se faire accepter socialement. Nous avons envie de nous intégrer au groupe à tout moment, de donner l’image que l’on attend de nous. Et cela peut finir par provoquer une telle insécurité qu’elle nous empêche de nous montrer tels que nous sommes vraiment.

Ne vous approchez pas de ça. Soyez vous-même, sans avoir besoin de vous cacher. Selon l’environnement, vous pouvez vous montrer plus ou moins, car vous n’avez pas toujours la même confiance. Mais ne faites jamais semblant d’être quelqu’un d’autre pour être aimé.

Adieu, insécurité : nous faisons tous des erreurs

Une chose fondamentale et que vous ne devez jamais oublier est que nous faisons tous des erreurs. Nous pouvons tous nous retrouver dans des situations inconfortables. Nous pouvons tomber, rester bloqués en parlant, être confus…

Et ce n’est pas grave. Parce que l’erreur est humaine. La recherche d’un haut niveau de perfection peut générer une anxiété sociale, et nous pousser à rechercher l’isolement pour ne pas affronter ces sensations.

Que peut-on conclure sur la timidité ?

Être timide n’est pas forcément une chose négative, tant que cela ne constitue pas un obstacle pour vous. Cependant, si c’est vraiment le cas, combattez-le ! Valorisez-vous et permettez aux autres d’apprécier votre compagnie, votre conversation et tout ce que vous avez à apporter.

Surmontez votre timidité et découvrez un nouveau monde d’opportunités. Mais toujours avec acceptation et amour de soi.

Suggestion personnalisée gratuite

Répondez au questionnaire en 5 minutes et découvrez la page la plus recommandée pour votre profil !

Test personnalisé Jfsonline