Je ne l’aime plus, que faire ?

« Je ne l’aime plus ». Ces quelques mots occupent désormais votre esprit. En effet, vous vous êtes rendu compte que vos sentiments pour votre partenaire n’existent plus. Quoi qu’il en soit, vous êtes encore avec lui/elle. Vous êtes dans l’indécision : rester ? Partir ?

« Je crois que je ne l’aime plus », quels sont les signes ?

Vous ne voulez plus lui faire plaisir

Le fait de vous dire « je ne l’aime plus » va inévitablement s’accompagner d’un changement de comportement, même sans le faire exprès. L’intérêt que vous portiez pour votre partenaire diminue de jour en jour.

Son bonheur et son bien-être ne sont plus vos priorités. Ce qui lui arrive vous importe peu, vous avez tendance à vous éloigner émotionnellement et physiquement. Vous préférez vous focaliser sur vous-même, ou même sur quelqu’un d’autre.

Je ne l’aime plus, mais je reste : est-ce que nous sommes faits l’un pour l’autre ?

Vous aimiez votre partenaire, il n’y a aucun doute là-dessus ! Vous voyez l’avenir à deux. C’était la bonne personne, votre moitié. Mais aujourd’hui, vous ne savez plus.

Les sentiments que vous éprouviez semblent avoir disparu. Envisager le futur ensemble semble désormais inconcevable. Vous restez quand même, pour le moment, mais vous n’avez plus la conviction d’être faits l’un pour l’autre.

Sa présence devient insupportable

Partager des moments avec votre partenaire était votre bonheur, votre plaisir. Ses gestes et ses paroles étaient toujours agréables. C’était pratiquement l’homme ou la femme idéale. Seulement vos sentiments envers lui se sont estompés. Maintenant, c’est comme si ses défauts se sont révélés à vous.

Il vous agace tout simplement. Sa voix, sa manière de bouger ou même de manger. Tout ce qu’il/fait vous énerve. Vous vous dites : « je ne l’aime plus ! »

Les marques d’affection diminuent

Auparavant, les signes d’affection étaient votre façon à tous les deux d’exprimer votre amour. Il ne se passait pas un jour sans que vous ne vous fassiez des câlins ou que vous ne vous embrassiez. Aujourd’hui, vous n’en avez tout simplement plus envie.

Vous n’aimez plus votre conjoint(e) lorsque vous pouvez vous passer de ses marques d’affection sur une longue durée. Pire encore, l’idée d’avoir des relations intimes avec lui/elle ne vous motive guère. Au contraire.  

Son absence ne vous pose aucun problème

Deux ou trois jours sans se voir ni se parler semblait une éternité avant. C’était insupportable lors des disputes où chacun gardait ses distances. La donne a changé. Monsieur ou Madame peut dorénavant partir en voyage pendant des semaines voire des mois, cela n’a aucun impact négatif sur votre humeur ou votre vie en général. 

Au contraire, vous vous sentez mieux quand il/elle est loin de vous. Attention, cela veut dire que vos sentiments envers votre partenaire ont fortement diminué. Pire encore, ils pourraient avoir disparu !

Le respect n’est plus d’actualité

« Je ne l’aime plus et je fais ce qui me plait ». Vous êtes même tenté(e) d’aller voir ailleurs. C’est un signe indéniable que vous n’êtes plus amoureux(se). Vous étouffez dans votre relation, au point de vouloir vous évader dans les bras d’un/une autre.

Le manque de respect peut également se traduire par des critiques négatives ou encore des humiliations. Vous n’aimez plus votre compagnon/compagne lorsque vous le/la dénigrez sans aucun remords. 

Pourquoi je ne l’aime plus ?

Vos sentiments n’ont pas disparu comme par magie. Il existe forcément une raison à cela. Parfois, c’est un événement triste ou blessant qui vous a poussé à fermer votre cœur. Bien souvent, le manque de communication peut aggraver les choses. Vous gardez en vous vos déceptions et vos frustrations. Ils finissent par détruire votre amour.

Avec le temps, les personnes peuvent changer. Votre partenaire et vous n’êtes plus les mêmes. Vous n’avez plus les mêmes objectifs, vous n’allez plus dans la même direction. Vous vous éloignez inexorablement.

Dans tous les cas, une chose est sûre, vous vous dites sans arrêt : « je ne l’aime plus ». Vous le répétez tellement que c’est devenu une réalité. À ce stade, il est essentiel d’extérioriser vos ressentis. Dites ce que vous pensez à votre partenaire. Vous pourrez être surpris(e) ! En effet, il se pourrait qu’il/elle ressente également la même chose. Au final, vous devez prendre une décision ensemble, car une telle situation ne peut définitivement pas durer.

« Je crois que je ne l’aime plus », que faire ?

Rester : raviver la flamme 

Raviver la flamme est essentiel si vous désirez sauver votre couple. Pour cela, il va falloir vous rapprocher et passer du temps ensemble. Plus important encore, vous devez discuter et dire chacun ce que vous avez sur le cœur. Vous devez renouer les liens. Investissez dans une activité impliquant de la complicité, notamment la pratique d’un sport, des jeux de société ou encore de la promenade.

Bannissez l’usage du téléphone ou des tablettes lorsque vous êtes ensemble pour mieux vous retrouver. Faites en sorte de vivre des moments de qualité.

Intéressez-vous à votre partenaire, à ses actions et ses paroles. Adoptez une attitude avenante et compréhensive à son égard pour l’inciter également à s’ouvrir. Réservez-vous un jour ou une soirée toutes les semaines pour être ensemble, rien que vous deux. 

Partir : une décision difficile à prendre

À un moment donné, le fait d’insister et de s’accrocher à votre couple ne suffit plus. Lorsque vous avez tout donné et tout essayé, vous devez vous remettre en question. Vous devez envisager de partir et de prendre un nouveau départ.

Rester sans plus éprouver de sentiments pour l’autre va finir par vous détruire mutuellement. Bien que la décision soit difficile à prendre, il vaut mieux bâtir un avenir ailleurs et prendre le risque de tout recommencer à zéro.